Le vélo est un moyen de transport qui a été inventé il y a plusieurs siècles. Aujourd’hui, il est toujours très utilisé dans les villes, notamment pour se déplacer rapidement d’un point à un autre. De plus en plus de gens choisissent également le vélo pour pratiquer un sport ou se rendre à leur travail.

Cependant, il existe différents types de vélos qui conviennent à des usages variés. Certains sont adaptés aux chemins de campagne et aux terrains accidentés, tandis que d’autres sont plus légers et faciles à transporter. Quel que soit le modèle choisi, le vélo reste un moyen de transport écologique et économique qui permet de se déplacer en toute liberté.

Les différentes sortes de vélos

Le vélo est un moyen de transport qui a connu une popularité croissante ces dernières années. En effet, ce moyen de locomotion est écologique, économique et facile à utiliser. De plus, il permet de se déplacer rapidement dans les centres-villes.

Il existe différents types de vélos :

  • Le vélo classique
  • Le VTT
  • Le vélo pliable
  • Le vélo électrique

Chacun possède ses avantages et ses inconvénients.

Le vélo classique est le plus courant. Il est idéal pour se déplacer en centre-ville ou sur des distances courtes. Il est peu onéreux et facile à entretenir.

Le VTT (ou VTT tout terrain) est idéal pour les sorties en forêt ou en montagne. Il est plus robuste que le vélo classique et possède des pneus plus larges, ce qui lui permet de rouler sur des terrains accidentés. Il est cependant moins maniable que le vélo classique et coûte un peu plus cher à l’achat.

Lire aussi :   Avis vélo d'appartement ECO-DE : on vous dit tout !

Le vélo pliable a été conçu pour les personnes qui souhaitent voyager avec leur vélo. Il se replie facilement et ne prend pas beaucoup de place une fois rangé dans un sac ou une mallette. Cependant, il est assez lourd à porter et son prix est assez élevé comparés aux autres types de vélos.

Le dernier type de vélo, le vélo électrique, a connu un regain d’intérêt ces dernières années en raison du développement durable et du coût du carburant. Ce type de vélo possède une batterie qui se recharge via une prise secteur ou via un panneau solaire placés sur la roue.

Les critères à prendre en compte pour choisir son vélo

Le choix d’un vélo n’est pas anodin, surtout si on veut en faire un usage régulier. Il y a de nombreux critères à prendre en compte pour choisir son vélo, et il est important de bien les analyser avant de faire son choix.

Tout d’abord, il faut déterminer quel usage on va faire du vélo. Est-ce pour se promener en ville, faire du sport, ou se déplacer quotidiennement ?

Une fois cette question répondue, il est plus facile de choisir le modèle qui correspond le mieux à nos besoins.

Ensuite, il faut définir notre budget. Les vélos les moins chers ne seront pas forcément les plus adaptés à nos besoins, mais ils seront tout de même plus abordables que les modèles haut de gamme.

Il est également important de prendre en compte notre taille et notre morphologie lors du choix d’un vélo. Certaines personnes seront plus à l’aise sur un vélo couché ou sur un VTT, tandis que d’autres préféreront un modèle classique avec une selle droite.

Lire aussi :   Avis velo d'appartement Exerpeutic : avantages et inconvénients !

Enfin, il est important de se renseigner sur les différents types de garanties et d’assurances qui existent pour les cyclistes. Cela peut s’avérer très utile en cas de problème avec le vélo.

Assurance vélo : est-elle obligatoire ?

La plupart des citoyens ne le savent pas, mais la responsabilité civile comprise dans leur assurance multirisque habitation les couvre également s’ils causent des dommages à un tiers en circulant en vélo. Pourtant, il est important de mentionner que l’assurance vélo n’est pas obligatoire, à part pour une seule catégorie de vélo. En effet, nous avons les vélos classiques, les vélos avec assistance électrique de moins de 250 W bridés à 25 km/h et les vélos électriques de plus de 250 W qui peuvent rouler jusqu’à 45 km heures. 

C’est cette dernière catégorie de vélo qui nous intéresse lorsqu’on parle d’assurance. En effet, l’assurance responsabilité civile est obligatoire. En outre, on peut considérer que la garantie responsabilité civile est équivalente à l’assurance auto au tiers. Ainsi, vous n’êtes pas protégé d’un point de vue physique et matériel. Par conséquent, il est toujours intéressant d’ajouter une garantie corporelle. D’ailleurs, vous pouvez souscrire en ligne une assurance pour votre vélo sur april-moto.com.

Cet assureur propose des garanties complètes : vol et tentative de vol, dommages matériels et casse, catastrophes naturelles, catastrophes technologiques, protection corporelle du cycliste. Cette dernière garantie pourrait sembler superflue et pourtant, un accident de vélo peut vous rendre invalide pendant plusieurs semaines. Dans ce cas, si vous êtes dans l’incapacité de travailler, votre assurance vous permet de pallier les difficultés financières. La compagnie indemnise les préjudices subis lors d’un accident corporel, peu importe votre responsabilité lors de l’accident.

Lire aussi :   Quelle région de France pour faire du vélo ?

De ce fait, si vous roulez souvent en vélo seul ou avec vos enfants, il est judicieux d’ajouter une garantie corporelle et de souscrire à une assurance vélo. Vous serez ainsi protégé de tous les aléas, qu’ils soient matériels ou corporels. N’hésitez pas à comparer les offres pour trouver un contrat d’assurance avec des garanties complètes au meilleur prix.